Transparent image

← Back to Blog Home

Les technologies portables ou « wearables » pour assister la maintenance sur le terrain

Les technologies informatiques portables sont perçues pour l’instant comme des technologies grand public. Elles ne sont pas encore vraiment considérées comme une opportunité pour les professionnels. C’est pourquoi peu d’entreprises investissent pas dans ce domaine, pourtant très prometteur. Toutefois, les services de maintenance pourraient changer la donne. La gestion d’une intervention de maintenance à l’aide d’une montre connectée ou de lunettes intelligentes pourrait s’avérer très productif selon différentes études.

wearable technology design, vector illustration eps10 graphic

Crédit image : © Gstudio Group – Fotolia.com

Qu’est-ce que la technologie portable ?

Une technologie portable ou technologie mettable, est un vêtement ou un accessoire doté d’éléments informatiques et électroniques avancés. Les wearables sont connectés à Internet via le Wi-Fi ou le Bluetooth et parfois dotés d’une commande vocale. Cela inclut entre autres, les textiles (gants, chandails…), les lunettes intelligentes (Google Glass, Vuzix…), ainsi que les montres connectées (Appel Watch, Android Wear…) et les bijoux.

Ce qu’il manque aujourd’hui à ces innovations, c’est le manque d’idées d’applications. En janvier 2015, Google a d’ailleurs annoncé la suspension de la production et des ventes de Google Glass (des lunettes équipées de caméras intégrées, d’un micro, de mini-écrans, d’un accès à internet…).

Toutefois, le secteur médical réfléchit notamment à l’utilisation de la technologie portable pour contrôler l’état de ses patients à distances (température, rythme cardiaque…). Certaines entreprises comme Synchroteam, éditeur d’un logiciel de gestion d’intervention maintenance, prévoient de se lancer dans l’aventure.

La technologie portable pour assister la gestion d’une intervention de maintenance ?

La technologie portable est perçue par certains acteurs du secteur de la maintenance, comme une innovation pratique pour les techniciens en intervention sur de terrain. Ces objets peut encombrants, permettent de rester connecté à un réseau central en permanence et dans n’importe quelle situation d’intervention, même avec les mains occupées… Ils permettent en effet, d’accéder à des informations en temps réel, tout en conservant une liberté de mouvement, puisqu’ils sont accrochés au poignet ou au visage. Pas besoin d’arrêter ce que l’on est en train de faire pour obtenir les directives d’un supérieur. Ces technologies peuvent être commandées simplement par la voix.

Dans ce sens, Synchroteam envisage de mettre les montres intelligentes au service d’une optimisation de tournées. L’éditeur de logiciel SAV prévoit en effet, d’intégrer une nouvelle option dans son application mobile pour la gestion de la maintenance. Ceci, pour permettre aux techniciens de connecter leur smartphone à une montre intelligente et ainsi, d’effectuer la gestion d’une intervention de maintenance depuis leur poignet…

L’Apple Watch et autres montres connectées Android permettent de consulter de multiples contenus, comme les e-mails, les messages et autres alertes : dans ce cas précis, cela peut être la programmation d’une nouvelle intervention en urgence, qui vient d’être intégrée dans le planning maintenance du technicien. La montre connectée envoie une vibration sur le poignet de l’utilisateur afin de l’informer d’une nouvelle notification. Pas besoin d’aller chercher le téléphone qui sonne, le technicien prend aussitôt connaissance de l’information. Il peut répondre aussitôt à l’alerte par la voix ou au toucher rapide sur l’écran tactile. A la clé : une très grande réactivité pour la gestion rapide d’une intervention de maintenance, une optimisation de planning, etc.

Quant aux lunettes intelligentes, on peut penser qu’elles seraient utiles elles aussi, pour la bonne gestion d’une intervention de maintenance. Par exemple, les techniciens pourraient visualiser à distance, l’état de l’équipement que l’utilisateur regarde et les caméras permettraient d’identifier le numéro de série ou autres informations. Un gestionnaire pourraient également effectuer un suivi des interventions en direct et assister son collaborateur à distance, l’aider dans la prise de décision si besoin, grâce une vue sur le matériel en question… Enfin, le technicien qui porte des lunettes intelligentes pourrait voir sur l’écran vidéo placé devant son champ de vision, les différentes étapes nécessaires à une maintenance délicate ou encore jamais réalisée. Pas besoin d’appeler un expert pour l’assister. Les conditions de travail au quotidien seraient plus faciles, plus rassurantes.

La technologie portable peut combler le fossé entre l’information et l’action. Egalement, assurer une plus grande sécurité aux techniciens de terrain. Ils seraient encore plus facilement joignables, moins isolés. D’après Salesforce.com, 86 % des entreprises qui ont testé la technologie portable ont vu une amélioration de leurs performances et indiquent qu’elles vont investir davantage dans ces dispositifs.

Technologie portable, Internet des objets, Impression 3D… : le service de maintenance réinventé ?

Les nouvelles technologies combinées, connectées les unes aux autres, pourraient réinventer les métiers de la maintenance : la technologie portable, l’Internet des objets, l’impression 3D… Sans parler des drones et robots connectés qui pourraient également assister le technicien dans les secteurs sensibles. Toutes ces innovations pourraient favoriser une optimisation de tournées grâce à une meilleure gestion de chaque intervention de maintenance, engendrant une augmentation des performances et donc de la satisfaction client.

Dans cet idéal, on peut imaginer un objet connecté au réseau Internet (un système de vidéo-surveillance, une climatisation, etc.) qui envoie automatiquement une information concernant les signes d’une panne ou autre problème, directement sur la montre intelligente du technicien sur le terrain. Ensuite, les données numériques fournies pourraient permettre d’imprimer en 3D une pièce à changer… Une révolution technologique qui permettrait d’anticiper, d’agir rapidement et de mettre en place des interventions de maintenance préventives.

A noter que l’utilisation de telles machines risque de perturber les habitudes de travail. Le tout sera de convaincre les techniciens d’utiliser les nouvelles technologies.

Si ces innovations n’en sont qu’au balbutiement et semblent pour l’instant relever de la science-fiction, cela mérite de se pencher sur la question pour la gestion d’intervention de maintenance

Ce contenu a été publié dans Carrières. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.